fbpx Marjorie Dudomaine | Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu : Informatique
Rechercher

Menu

  • Partager :
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager par courriel

Témoignages

Marjorie Dudomaine

Entrevue avec Marjorie Dudomaine, étudiante du programme Techniques de l’informatique, de la cohorte 2019-2022.

 

Cégep : Qu’est-ce qui t’a poussé à t’inscrire en Techniques de l’informatique au Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu ?

Marjorie (M) : Lorsque j’étais en secondaire 5, je ne savais pas exactement ce que je voulais faire. J’aimais beaucoup les jeux vidéo et j’étais vraiment intriguée par leur conception. Ce fut alors mon point de départ dans ma réflexion sur mon avenir. J’avais vu que le Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu offrait le programme Techniques de l’informatique, soit un programme assez complet qui me permettrait de voir la base de la conception de jeux vidéo ainsi que plusieurs autres facettes de l’informatique. J’ai décidé de me lancer dans ce programme pour voir si j’allais aimer ça et finalement, je suis vraiment contente de mon choix.

 

Cégep : Selon toi, quels sont les qualités requises et les intérêts à avoir pour s’inscrire dans ce programme d’études ?

M : Il faut aimer résoudre des problèmes. Je dirais même que c’est le plus grand intérêt à avoir en informatique. On se retrouve souvent devant un problème où nous devons trouver une solution, toujours en recherchant la façon la plus efficace de la faire.

 

Cégep : Quelles sont les compétences qui sont développées chez l’étudiant.e au cours des études en Techniques de l’informatique?

M : En Techniques de l’informatique, on travaille énormément notre communication et la gestion du travail d’équipe. On ne fait pas seulement des travaux individuels. On peut se retrouver dans des équipes de travail de 4 à 5 personnes, tous travaillant sur un seul projet commun. Il faut donc bien répartir les tâches à accomplir.

Évidemment, on apprend aussi plusieurs langages informatiques, notamment le C#, Java, HTML, etc.

Puis finalement, on apprend des méthodes pour coder de manière efficace, c’est-à-dire pour que mon code puisse être réutilisable le plus possible pour d’autres situations.

 

Cégep : Qu’est-ce que tu souhaites mentionner à un.e élève de 5e secondaire qui hésite encore à s’inscrire en Techniques de l’informatique au Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu ?

M : Prends le temps d’y penser, mais honnêtement, il n’y a aucun désavantage à essayer ce programme. On fait plusieurs apprentissages en Techniques de l’informatique qui vont réellement pouvoir être pratiques dans le futur, autant au plan personnel que professionnel.

Le personnel enseignant au Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu est tellement sympathique. Leurs présentations et leurs notes de cours sont super bien structurées. Même si tu ne connais pas beaucoup l’informatique, les explications sont claires et on comprend assez rapidement. On prend vraiment plaisir à participer dans nos cours.

 

Cégep : Quels souvenirs garderas-tu de ton passage au Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu dans le programme Techniques de l’informatique?

M : Je me souviendrai du plaisir qu’on avait en classe en grands groupes. On riait toujours et on s’est vraiment rapproché durant nos trois années au Cégep.

Aussi, je me souviendrai de mes projets finaux dans certains cours, particulièrement celui du cours Programmation de jeux 2D. Dans ce cours, j’ai pu concevoir et programmer un jeu de plateforme en utilisant mes propres dessins. J’avais pris la décision de prendre mes propres dessins plutôt que de chercher des images sur le Web. J’ai vraiment aimé pouvoir personnaliser davantage mon projet de cette façon.

Dans le même ordre d’idée, j’ai beaucoup apprécié le cours Programmation de jeux 3D, où j’ai pu programmer un jeu de simulation d’agriculture sur une ferme.

Jeux 3D sur l'agriculture conçu par Marjorie Dudomaine

Cégep : Que comptes-tu faire après avoir gradué de ton programme ?

M : Après mes études, j’aimerais bien occuper un poste en programmation ou en conception pour un studio indépendant de jeux vidéo. Je pense peut-être aussi suivre une formation universitaire, mais je n’ai pas encore pris de décision à ce sujet.

 

Merci Marjorie pour ce bel échange ! Nous te souhaitons beaucoup de bonheur et de succès dans ta future carrière professionnelle !