fbpx Témoignage de Olivier Dubois-Tran | Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu : Informatique
Rechercher

Menu

  • Partager :
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager par courriel

Témoignages

Témoignage de Olivier Dubois-Tran

Entrevue avec Olivier Dubois-Tran, diplômé du programme Techniques de l’informatique, de la cohorte 2015-2018.

Cégep : Qu’est-ce qui t’a poussé à t’inscrire en Techniques de l’informatique au Cégep Saint-Jean ?

Olivier (O) : Au secondaire, j’avais rencontré une conseillère en orientation pour savoir où je voulais aller au Cégep en fonction de mes intérêts, soit les mathématiques et l’anglais. Elle m’avait suggéré à ce moment-là, le domaine de l’informatique. J’avais fait la tournée des différents cégeps dans la région de Montréal et de la Rive-Sud et j’avais bien aimé la dynamique des enseignant.es à Saint-Jean ainsi que les programmes parascolaires, notamment la troupe de théâtre. J’ai aussi trouvé que les locaux informatiques étaient bien équipés. Le programme en tant que tel m’intéressait, les cours étaient diversifiés et parlaient de matières modernes.

 

Cégep : Selon toi, quels sont les qualités requises et les intérêts à avoir pour s’inscrire dans ce programme d’études ?

O : Il faut être passionné.e par l’informatique et être persévérant.e. Il y a beaucoup d’heures de travail, mais quand tu aimes ça, on s’amuse beaucoup. Il faut être une personne logique qui a un intérêt pour les mathématiques. Il faut aussi aimer le travail d’équipe parce qu’on en fait beaucoup.  

 

Cégep : Quelles sont les compétences qui sont développées chez l’étudiant.e au cours des études en Techniques de l’informatique?

O : Ça t’amène à développer une certaine indépendance. Tu deviens une source de référence et tu n’as plus besoin des autres. Tu deviens capable de chercher l’information par toi-même. Ça amène aussi à développer des aptitudes en travail d’équipe, car on en fait beaucoup. On apprend à créer des liens avec tout le monde dans le programme, ce qui nous amène à devenir comme une petite famille. Aussi, ça nous pousse à développer le sens logique en programmation. On apprend à être plus organisé.e dans notre gestion de temps pour la remise des travaux entre autres. Puisque les cours sont très diversifiés, ça t’amène aussi à développer plein d’aptitudes qui te seront utiles à travers de futurs défis tout au long de ta carrière.

 

 

Cégep : Qu’est-ce que tu souhaites mentionner à un.e élève de 5e secondaire qui hésite encore à s’inscrire en Techniques de l’informatique au Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu ?

O : C’est un programme qui s’adresse à toutes personnes qui sont intéressées par le monde de l’informatique. C’est important cependant de savoir que l’informatique ne rime pas seulement avec jeux vidéos. Les cours sont beaucoup plus diversifiés que ça. On touche à beaucoup de sujets ce qui peut t’aider à découvrir de nouvelles passions. Aussi, il y a un grand besoin d’informaticiens sur le marché du travail présentement. C’est donc facile de se trouver un emploi après nos études. Ensuite, il y a plusieurs programmes universitaires qui créditent certains cours du programme de Techniques de l’informatique, ce qui peut être intéressant si tu veux aller chercher ton titre d’ingénieur.e après le cégep.

 

 

Cégep : Quels souvenirs garderas-tu de ton passage au Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu dans le programme Techniques de l’informatique?

O : Le meilleur souvenir que je garderai de mon passage au Cégep Saint-Jean sont les gens, autant les enseignant.es que les étudiant.es de ma cohorte. Tout le monde est gentil et c’est tellement plaisant de faire le parcours avec eux. Honnêtement, c’est dans les meilleures années de ma vie. J’ai eu beaucoup de plaisir au Cégep.

Entre autres, mon implication avec la troupe de théâtre a beaucoup marqué mon parcours, notamment pour les répétitions, nos présentations, notre participation à l’intercollégial de théâtre, etc.

Au Cégep on ne s’ennuie pas, il y a toujours plein d’activités. J’allais voir les matchs d’improvisation les mercredis soir, je participais aux rallyes autour du Cégep, on avait des événements à Noël, etc.

 

Cégep : Quel a été le stage que tu as complété ?

O : J’avais fait un stage à la Défense nationale, travaillant principalement au développement de sites Web. Ça s’était très bien déroulé. J’avais trouvé ce stage à travers le programme de placement organisé par le Cégep. Il y avait vraiment une bonne diversité de stages, mais j’étais bien content de mon choix. Les stages nous permettent d’apprendre et de nous préparer au marché du travail.

 

Cégep : Qu’as-tu accompli après avoir gradué de ton programme ?

O : Je complète présentement mon baccalauréat en ingénierie T.I. à l’École de Technologie Supérieure (ÉTS). J’ai aussi eu la chance de travailler sur quelques contrats de sites Web à mon propre compte.

 

 

Cégep : Qu’est-ce que tu aimerais mentionner à un jeune par rapport au marché du travail ?

O: Il y a énormément d’emplois pour un informaticien présentement sur le marché du travail. L’informatique est aussi présente dans plusieurs domaines variés, comme en santé, en mécanique, en éducation, etc. Il y en a pour tous les goûts.

 

Cégep : En terminant, qu’est-ce que tu aimes dans ton travail et qu’est-ce qui te rend fier ?

O : L’informatique est un domaine qui ne cesse pas d’évoluer. C’est donc toujours très stimulant de pouvoir pousser nos projets un peu plus loin et de voir jusqu’où on est capable de se rendre. J’adore pouvoir continuer à apprendre et découvrir de nouvelles choses par rapport à mon domaine tous les jours. Je sens aussi que mon domaine prend de plus en plus d’importance dans notre société. C’est toujours gratifiant de savoir que l’on comble un réel besoin.

 

Merci Olivier pour ce beau témoignage ! Nous te souhaitons beaucoup de bonheur et de succès dans ton domaine !